PRESSE

Le Silence des Ombres

Olyrix 27/09/2019

"Sarah Théry marque par une approche entre musique baroque et répertoire contemporain. Sa prosodie directe et sensible parait menaçante en tant que servante avant de se révéler tragique dans le troisième acte en sœur de Palomides."

Soline Heurtebise

Ce qui vit en nous

La Libre Belgique 08/11/2019

"Elle est où la pensée? C'est une vraie question, y avait vous déjà songé: où se "situe réellement, physiquement, géographiquement la pensée? La question est posée par une ravissante infirmière (Sarah Théry, Mezzo, la Diva du plateau), tombée de nulle part, au héros involontaire de l'affaire (l'excellent comédien Nicolas Luçon) avant qu'un coup de foudre les précipite tous deux dans un ailleurs intemporel.

Martine D. Mergeay

Viva !

LIVRaisons

Le spectacle nous donne à vivre, avec la même justesse, la même force et la même intensité les émotions, subtilement mises en scène par Gabriel Alloing qui entrelace avec une infaillible dextérité le texte de Vincent Engel, la musique de l'ensemble baroque Les Muffati, le jeu stupéfiant de Pietro Pizzuti et le chant envoûtant de  Julia Szproch et Sarah Théry. L'épilogue est porté par la voix de Sarah Thery qui exprime dans cet extrait du Nisi Dominus une profondeur d'expression bouleversante, démontrant une sensibilité dont l'éventail s'ouvre sur chacune des nuances de la musique.

Jean Jauniaux

Double page portrait

L'Echo 28/04/2018

Extrait - Oser l'intimité

Alors qu'on aurait pu s'attendre en pareille occurrence à quelques envolées pyrotechniques, la mezzo et sa pianiste Christia Hudziy préféraient se lover dans l'étrange sensualité de Debussy, les pulsions morbides de Brahms et de Strauss ou les affres d'un poilu coincé dans sa tranchée, traduites en musique par le Belge Jongen. Autant d'oeuvres révélant ce sentiment d'enfermement qui fascine Sarah et composant le programme de son récital de demi-finale. "Au-delà du concours, mon projet, c'est de me faire ouvrir la porte des prisons pour aller travailler avec des détenues, mettre en musique leurs maux à travers des compositions déjà écrites ou des oeuvres originales confiées à des compositrices. Et travailler ainsi sur l'enfermement physique et mental."

Xavier Flament

Entrez sans Frapper

Sa vie par procuration 20/04/2018

Myriam Leroy

Valley of Love II

OCTAVE 19/12/2018